~ Shirotsubaki Daigaku ~ Index du Forum
~ Shirotsubaki Daigaku ~
Le campus du Camélia Blanc... méfiez vous de l'eau qui dort.
 
~ Shirotsubaki Daigaku ~ Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Victime d'une dure journée... et du reste? ::

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    ~ Shirotsubaki Daigaku ~ Index du Forum -> ~ Le jeu ~ -> Maison des étudiants -> Le bar/tabac
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lucas Duval
Persécuté

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2009
Messages: 378
Masculin
Age: 24
Statut: Professeur
Matière étudiée/enseignée: Français
Date de naissance: 13 septembre
Nationalité: Français
Vierge (24aoû-22sep)
Votre pseudo: Chevy
Votre âge: 16
Votre sexe: Féminin

MessagePosté le: Sam 18 Juil 2009 - 20:16    Sujet du message: Victime d'une dure journée... et du reste? Répondre en citant

Lucas avait mis quelques minutes à trouver le bar du campus, une grosse demi-heure après son dernier cours. Il y avait déjà pas mal d'élèves, et, étant nouveau et semblant un peu plus jeune que ce qu'il était réellement, personne ne faisait vraiment attention à lui... Assis à une table dans un coin, il regardait pensivement son verre de bière encore plein, réfléchissant à sa première journée de cours.

La première heure s'était bien déroulée, une fois le caïd sorti de la classe - après s'être renseigné, ce dernier s'appelait Gevoel Llerès. Les élèves avaient été attentifs (ou du moins, pas trop chahuteurs), et avaient un assez bon niveau... Son premier cours n'était pas de la théorie pure, mais il avait demandé aux élèves ce qu'ils avaient déjà vus comme points de grammaire, et avait pu ainsi entendre les erreurs qu'ils faisaient encore pour pouvoir mettre au point son programme. Après cela, il avait eu une pause, en profitant pour avaler un morceau, puis il avait repris avec les deuxième années... Deux heures de cours relativement tranquilles, il avait dû demander le silence plus d'une fois, mais c'était faisable...

La journée s'était terminée avec un heure de cours donnée aux 1e années. Ceux-là... une vraie horreur. Lucas avait l'impression de donner cours à une classe de 5ème. Et que je te lance un avion en papier, et que je prenne mon effaceur pour une sarbacane, et que je dessine un point au tableau pour faire "biiiiip!" à chaque fois que le prof passe devant... Il avait eu à subir toutes les conneries que pouvaient faire des gamins de 12/13 ans... à cela près que les étudiants de sa classe en avaient 18 ou 19. Chiant. Comment Lucas aurait-il pu donner cours dans ces conditions? Autant il aimait ses classes de 2e et 3e année - le caïd en moins -, autant celle de 1e... Il n'accrochait pas vraiment. Bien sûr, il y avait quelques élèves calmes là-dedans, Lucas avait repéré un certain Katsu - mais était-ce son prénom ou son nom de famille? Il n'en savait rien, à vrai dire, il se trompait tout le temps là-dedans - qui semblait calme et intéressé... Rien que pour des élèves comme cela, il ferait un effort, même si la classe ne lui plaisait pas.

Lucas but une petite gorgée de bière avant de la reposer sur la table, laissant son regard glisser distraitement sur les personnes présentes dans le bar. Il reconnaissait un ou deux de ses élèves dans les petits groupes de discussion qui s'étaient formés... Le tout donnait un joyeux brouhaha, mêlant l'anglais, l'espagnol, le français, le russe et sans doute d'autres langues non-identifiées, rendant les conversations impossible à comprendre si on n'y prenait pas part. Après sa bière, Lucas irait à la salle des professeurs... peut-être serait-il un peu moins seul, là-bas?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 18 Juil 2009 - 20:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gevoel Llerès
Kurotsubaki

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2009
Messages: 413
Masculin
Age: 20
Statut: Élève
Matière étudiée/enseignée: Français
Date de naissance: 19/07
Nationalité: Espagnol
Cancer (21juin-23juil)
Votre pseudo: Jyô
Votre âge: 17
Votre sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 24 Juil 2009 - 11:45    Sujet du message: Victime d'une dure journée... et du reste? Répondre en citant

D'après le pauvre premier année qu'il avait -un peu- brutalisé, son cher professeur de français préféré se trouvait au bar. C'était mauvais signe ça, enfin pas pour lui, mais finir au bar dès le premier jour de cours, il devait être abattu le pauvre. De sa faute ? Nan. Il avait été gentil, il n'y avait pas de raison qu'il se sente mal à cause de lui, il l'avait même laissé le renvoyer et avait attendu la fin de la journée avant de se dire qu'il avait une petite explication -si c'est pas gentil ça !-.
Il s'était un peu renseigné auprès du dirlo sur lui, une famille française, une jeunesse française et une petite amie française du nom de Céline -c'était un détail important- un jeune professeur brillant et très prometteur, c'était sa première année d'enseignement, tout semblait rouler pour lui... à part... une chose : il avait été pris dans cette école et il avait accepté le job, ça risquait d'un coup de lui rendre la vie moins facile. Mais bon, que serait la vie sans quelques risques, hein ? OK, il devait quand même avouer que pour lui moins y avait de risques mieux c'était. Vivre peinard lui convenait tout à fait, glander au possible et faire chier le reste du monde pour passer le temps. Ouais, il était un type imbuvable.

D'un mouvement de pied il ouvrit la porte du bar sans sortir ses mains de ses poches, dégaine décontracté et tranquille, ça faisait toujours son effet dans le genre "le bar m'appartient" avec la classe nécessaire. Une fois de temps en temps ça lui plaisait bien de jouer au Malfoy du campus [ :mrgreen: ]. Et à peine entré, son regard fut immédiatement attiré par son blondinet dans un coin. Il était seul... Pas encore arrivé à se faire des potes ? Pas encore de connaissance fiable ? Dommage pour lui, il n'aurait personne pour prendre sa défense et savoir comment se comporter.

Calmement l'espagnol se dirigea vers le bar et commanda une bouteille de rhum avant de se diriger avec toujours le même calme vers la table de son cher prof de français. D'un coup de pouce il la déboucha et d'un geste de main il la retourna, sur la tête de Duval.


-Bien le bonsoir monsieur.
Susurra-t-il avec un sourire moqueur alors qu'il arrosait le français.

Le temps de laisser le temps à son "supérieur" de se reprendre, Gevoel posa la bouteille à 3/4 vide sur la table et sorti de sa poche... son briquet et l'ouvrit en adoptant son regard spécial occasion : meurtrier avec un sourire psychopathe. La flamme dansait doucement dans sa main ne demandant qu'une chose : enflammer l'alcool.
Il lui suffirait d'un petit geste et ce serait le drame... C'était étonnant de voir quels dégâts l'on pouvait faire avec juste de quoi fumer et de quoi boire. La vie est décidément pleine de risques.

L'étudiant se laissa tomber sur la chaise, en face du blondinet et il ferma le briquet éteignant du même coup la flamme et la menace.


- Je plaisantais ^^


Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleurs. Et il valait mieux que celle là soit courte, si les autres élèves le laissait martyriser qui ils voulaient de peur de se faire martyriser à leur tour, ils ne le laisseraient pas tuer un enseignant, fallait pas pousser.
Revenir en haut
Lucas Duval
Persécuté

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2009
Messages: 378
Masculin
Age: 24
Statut: Professeur
Matière étudiée/enseignée: Français
Date de naissance: 13 septembre
Nationalité: Français
Vierge (24aoû-22sep)
Votre pseudo: Chevy
Votre âge: 16
Votre sexe: Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Juil 2009 - 13:37    Sujet du message: Victime d'une dure journée... et du reste? Répondre en citant

Lucas était en train de songer sérieusement à se rendre à la salle des profs quand la porte du bar s'ouvrit suite à un coup de pied. Un peu intrigué, le professeur releva la tête pour voir quel élève se permettait cette conduite... Llerès. Il aurait dû s'en douter. Un instant, Lucas songea qu'il voulait venir lui parler... Mais l'étudiant se dirigeait vers le bar et non vers lui, aussi le regard du jeune professeur revint-il se poser sur le groupe d'étudiants en face de lui qui discutaient de basket-ball en russe. Bon exercice pour lui qui avait appris le russe, mais pas à la perfection, les comprendre...

C'est donc un Lucas concentré et inattentif qui sentit d'un coup un liquide froid lui couler dans les cheveux, sur le visage et dans le cou. Surpris, il se tendit et tourna la tête pour voir qui faisait ça... Llerès, bien évidemment.


-Bien le bonsoir monsieur.

Il avait sussuré cela d'un ton moqueur, comme fier de sa farce. Lucas s'apprêtait à le sermonner fermement pour sa conduite - on ne renversait pas sa boisson sur la tête des professeurs, c'était inacceptable! - lorsque l'espagnol reposa la bouteille sur la table... Alcool. Pourquoi avait-il acheté quelque chose de cher alors qu'un soda aurait été plus collant - donc plus chiant - et meilleur marché? Lucas se retourna vers son élève... Pour voir la flamme d'un briquet à moins de 15 cm de sa tête et un sourire franchement psychopathe sur le visage de l'espagnol.

Le jeune professeur se figea. C'était bien plus qu'une blague de potache, l'autre voulait le transformer en torche vivante... Il sentit la panique se répantre à toute allure dans son corps, le paralysant, affolant son coeur et sa respiration. Il vit, en un éclair, son enfance, son adolescence, ses études supérieures, ses souvenirs de ses parents, ses amis, sa fiancée défiler devant ses yeux pourtant grands ouverts, les pupilles dilatées par la peur.


- Je plaisantais.

Ces deux mots, dits avec le sourire par l'élève, le sortirent se sa presque-transe. Llerès était maintenant assis sur la chaise en face de lui, briquet éteint... Trop choqué pour parler, le professeur resta silencieux, laissant son coeur et son souffle se calmer tant bien que mal. Cet élève était complètement dingue... Mais qu'est-ce qui lui avait pris d'accepter un poste dans cette école de fous? Il aurait dû s'en douter, pourtant, pour une école "uniquement" élitiste, le salaire n'aurait pas été aussi élevé... Après quelques dizaines de secondes, il s'était à peu près calmé, un reste de panique demeurant cependant dans ses yeux.

- Vous... vous êtes complètement taré...

Il avait dit ça dans un souffle, encore sous le choc. Il sentit ses mains se mettre à trembler alors qu'il réalisait petit à petit que l'élève aurait vraiment pu le tuer...
Revenir en haut
Gevoel Llerès
Kurotsubaki

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2009
Messages: 413
Masculin
Age: 20
Statut: Élève
Matière étudiée/enseignée: Français
Date de naissance: 19/07
Nationalité: Espagnol
Cancer (21juin-23juil)
Votre pseudo: Jyô
Votre âge: 17
Votre sexe: Masculin

MessagePosté le: Sam 25 Juil 2009 - 00:15    Sujet du message: Victime d'une dure journée... et du reste? Répondre en citant

"Vous... vous êtes complètement taré..." Souffla-t-il

Oui, merci. Il allait prendre ça pour un compliment même si c'était pas totalement vrai. Il avait juste voulu le faire flipper, pas lui faire un vrai mal physique. Bon en tout cas le côté peur était réussit, il la voyait continuer à danser dans les yeux de son interlocuteur et il pensait être presque capable d'entendre ses battements de cœur affolés en tendant l'oreille. Non il n'était pas taré.... même s'il jouissait de voir l'autre dans un tel état de confusion, le même plaisir pervers que l'on peut avoir à réveiller un chat qui dort tranquillement.
Il devrait peut être le laisser reprendre ses esprits avant de continuer la conversation... Ou alors au contraire en profiter pour le persécuter un peu plus... La seconde solution restait la plus tentante. Pauvre prof' décidément... il avait pas de bol.
L'étudiant sourit, moqueur.


- C'est juste que.... je suis tout feu tout flamme pour vous, professeur :heart: .
Susurra-t-il avec une fausse gêne. Je voulais simplement... vous montrez à quel point vous brulez dans mon cœur.

Bon valait peut être mieux qu'il arrête de jouer à ça pour l'instant, ou il allait définitivement passer pour un psychopathe. Même si c'était très tentant, STOP.


- Je rigole...
Ajouta-t-il en souriant. Je venais juste vous parler, mais je ne suis pas contre faire plus que ça si ça vous tente ^^.

Et avec son grand sens des règles et de la droiture, son enseignant allait lui expliquer que dans ce campus les relations professeur/étudiant sont interdites etc, mais s'il pouvait savoir comment il s'en foutait de ce qui était ou non prohibé. Tout ce qui était interdit pour les autres était autorisé pour lui, sauf la dégradation du matériel, ça le dirlo ne l'aurait pas laissé impuni.
Bon, fallait qu'il revienne au dialogue là, la partie la plus compliqué s'engageait : montrer qu'ici il régnait sans trahir le directeur pour autant. Mais en montrant que ses arrières sont couverts... dur. Le suggérer seulement devrait suffire. Tant qu'il assurait ne pas connaître le vieux ça devrait aller.


- Je vous offre un verre Monsieur ?


En premier lieux le laisser reprendre ses esprits.
Revenir en haut
Lucas Duval
Persécuté

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2009
Messages: 378
Masculin
Age: 24
Statut: Professeur
Matière étudiée/enseignée: Français
Date de naissance: 13 septembre
Nationalité: Français
Vierge (24aoû-22sep)
Votre pseudo: Chevy
Votre âge: 16
Votre sexe: Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Aoû 2009 - 21:43    Sujet du message: Victime d'une dure journée... et du reste? Répondre en citant

- C'est juste que.... je suis tout feu tout flamme pour vous, professeur. Je voulais simplement... vous montrez à quel point vous brulez dans mon cœur.

Com-plè-te-ment fou.
Llerès était complètement fou... Il devrait se faire interner... Les mains du jeune professeur s'étaient crispées sur le bord de la table aux paroles de l'étudiant. Il était vraiment taré... Et dire qu'il devrait lui donner cours pendant un an... S'il avait droit à ça le premier jour, combien de temps lui restait-il donc à vivre? Et que subirait-il durant l'année? D'un coup, Lucas vit beaucoup moins sereinement ce qu'il restait de l'année scolaire - quasi la totalité, malheureusement -. Avec Gevoel... nul ne pouvait savoir à quoi il devait s'attendre.


- Je rigole... Je venais juste vous parler, mais je ne suis pas contre faire plus que ça si ça vous tente.

Là... Lucas était soufflé. L'espagnol avait failli le tuer, puis maintenant, tout souriant, il lui faisait des avances? C'était impossible, un tel détachement, un tel culot... Et pourtant, le professeur en avait un parfait exemple devant lui. Et Gevoel lui souriait, alors que lui-même sentait l'alcool continuer à couler de ses cheveux à son cou... En plus, les relations élèves/professeurs étaient totalement interdites par le règlement... Mais bien entendu, Llerès ne semblait pas être du genre à s'en soucier...

- Je vous offre un verre Monsieur ?

...
Oui, c'était confirmé, Llerès avait vraiment du culot! Tentative de meurtre, avances, puis retour "comme si de rien n'était"? Et il croyait vraiment que Lucas allait accepter? Sans blague! Le jeune professeur sentait que les battements de son coeur ne s'étaient pas encore calmés de la peur qu'il venait d'avoir... et celui qui avait causé cette peur espérait vraiment que Lucas prenne un verre avec lui?


- Non.

Lucas voulait être froid en répondant, mais sa voix tremblait encore légèrement, ce qui cassa tout ses effets. Il ne voulait pas rester avec ce fou...

- Vous pensiez vraiment que j'allais accepter?

Voix qui tremblait un peu moins, à présent. Le professeur se leva de sa chaise et, sans un mot de plus, se dirigea vers la sortie du bar, bien déterminé à mettre le plus de distance possible entre le psychopathe et lui, et accessoirement, à aller changer de chemise...
Revenir en haut
Gevoel Llerès
Kurotsubaki

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2009
Messages: 413
Masculin
Age: 20
Statut: Élève
Matière étudiée/enseignée: Français
Date de naissance: 19/07
Nationalité: Espagnol
Cancer (21juin-23juil)
Votre pseudo: Jyô
Votre âge: 17
Votre sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 31 Aoû 2009 - 20:15    Sujet du message: Victime d'une dure journée... et du reste? Répondre en citant

Le choc de son professeur commençait enfin à s'apaiser. Faudrait faire gaffe la prochaine fois qu'il jouerait avec ses nerfs, le pauvre petit risquait la crise cardiaque s'il allait trop fort. Mauvais. Il vaudrait mieux qu'il se contente de l'amener à bout avec patience et persévérance, quitte à ce que ça prenne l'année.
Plus c'est long plus on a le temps de le savourer non ? Et ils pourraient aussi apprendre à se connaitre en même temps... Il pourrait même faire mieux, il pourrait faire croire à Lucas qu'il est de son côté pendant longtemps...longtemps, se rapprocher de plus en plus de lui jusqu'à ce que son prof le considère vraiment comme quelqu'un à qui faire confiance et ainsi, au moment propice il le laisserait tomber de façon à ce qu'il puisse bien admirer sa chute. Il se serait charger de le pomper avant.
Se rattraper serait dur et ce serait... divertissant de voir sa réaction. Vu sa fragilité surtout.

Enfin il verrait ça plus tard, c'était pas le moment de faire copain copain de toute façon.


"Non. Vous pensiez vraiment que j'allais accepter?"


Mh... sincèrement ... Non, il devait avoir du mal à saisir l'ironie dans les propos des gens celui là. Enfin bon, ça avait un côté touchant et naïf. Lui même avait plus l'habitude de se faire offrir à boire plutôt que d'offrir à boire. Alors au fond sa réponse l'arrangeait, même si elle était un peu humiliante - il faisait des efforts quoi !-.

-J'espérais sincèrement que non, je n'aime pas vraiment payer quelques choses aux autres. Répondit il le plus calmement du monde, son léger sourire toujours installé sur ses lèvres.

Il ignorait toujours lequel de l'avarice ou de la luxure il préférait, toujours est il que l'un comme l'autre il les pratiquait avec brio -l'orgueil aussi sans doute-.

Le kurotsubakien devait avoir abusé de la patience de son compagnon. Ce dernier se leva et commença à partir. Gevoel hésita un instant à le retenir mais c'était une mauvaise idée, son prof n'allait pas apprécier, ce n'était pas ce qu'il voulait... Pour le moment en tout cas.
Le jeune homme posa ses coude sur la table et son menton dans ses mains observant d'un œil appréciateur la démarche du blond, sa façon à la fois crispé et digne de s'éloigner. Il avait un beau dos. Et pas que... tout le reste était très séduisant en fait, c'était peut être ça qui lui donnait l'envie de l'emmerder... voir sa beauté déformer par les émotions... ce serait intéressant...
Mais peut être... décevant...

Peut être...

Il soupira et récupéra son sourire. Rien n'était décevant dans la vie, sauf le fait de perdre son emprise sur les autres. Il verrait bien ce que ça donnerait en temps voulu.



FIN


[Je finis là je pense ^^ désolé c'est peut être un peu brutale comme fin ^^' mah bon XD]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:39    Sujet du message: Victime d'une dure journée... et du reste?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    ~ Shirotsubaki Daigaku ~ Index du Forum -> ~ Le jeu ~ -> Maison des étudiants -> Le bar/tabac Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com